samedi 1 avril 2017

Aurore à Juzet d'Izaut

Personne ne connait cette adresse, d'une petite commune au pied du Cagire, pourtant nous y sommes allés ce dimanche ensoleillé, pour déjeuner d'abord (on a passé la semaine en repas), pour observer les cardamines en fleurs, je vous assure, couvertes d'Aurores (le papillon) messieurs aux ailes orange ; dames en robe blanche (avec l'habituel camouflage de vert dessous).













Il n'y a pas que des cardamines, mais les fossés comme autrefois pleins de coucous et de primevères (c'est la même famille). Dans les sous-bois, plein d'anémones. Impossible par contre de voir une quelconque jacinthe.


il fait frisquet le matin, encore de la neige en haut du Cagire




















Peu de circulation, je puis donc conduire, stopper (avec les warning), photographier d'une seule main, me faire engueuler copieusement par un 31 pressé (pourtant il ne travaille pas le dimanche) sentir une violette, bref faire le Sous-Préfet aux champs (ça n'existe plus aujourd'hui).






Il existe des coins perdus

où volent les aurores le 26 mars

ils ne sont donc pas ...perdus pour tout le monde !








vous la devinez dans le flou artistique, les ailes postérieures camouflées de vert ?


vous lirez dans le bouquin comment éclot l'aurore :




comment Madame attire Monsieur

(abdomen relevé) !


puis comment Madame pond son oeuf 


nous en sommes là en cette fin mars !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire